Navigation – Plan du site

Noir sur blanc

Jean-Michel Leniaud
p. 5-6

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Aperçu du texte

Il est ici question de métal : de fer forgé, de fonte de fer, de cuivre. De ces matériaux qui, employés de plus ou moins longue date dans les bâtiments, participent à leur structure ou à leur décoration. Les techniques contemporaines de la Révolution industrielle ont élargi considérablement le champ de leur emploi. La fonte est présente à la flèche de la cathédrale de Rouen conçue par Alavoine à la fin de la Restauration : on la retrouve à la crête de la cathédrale de Chartres et dans les colonnes de la salle des imprimés édifiée par Labrouste à la Bibliothèque nationale. Le cuivre sert à couvrir les toitures, jusqu’à la généralisation du zinc : celles de la cathédrale de Rouen, de la basilique de Saint-Denis, de la Madeleine et de Sainte-Clotilde. Bientôt, apparaîtront d’autres métaux : le zinc, sur les immeubles parisiens ; l’aluminium, que Labrouste utilise sous forme de pâte au revers des coupoles de la salle des imprimés pour y améliorer la visibilité et dont Otto Wagner se ser...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Michel Leniaud, « Noir sur blanc », Livraisons de l'histoire de l'architecture, 29 | 2015, 5-6.

Référence électronique

Jean-Michel Leniaud, « Noir sur blanc », Livraisons de l'histoire de l'architecture [En ligne], 29 | 2015, mis en ligne le 10 juin 2017, consulté le 30 mai 2017. URL : http://lha.revues.org/481 ; DOI : 10.4000/lha.481

Haut de page

Auteur

Jean-Michel Leniaud

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés à l'Association LHA

Haut de page
  • Revues.org