Navigation – Plan du site

Diffusion, réception de l’œuvre d’un artisan-entrepreneur du XIXe siècle : l’atelier Monduit

Distribution and reception of the work of a craftsman-contractor : the Workshop Monduit
Ausstrahlung und Rezeption des Schaffens eines Kunsthandwerkbetriebs : die Maison
Robert Dulau
p. 9-31

Résumés

L’atelier de plomberie et de cuivrerie d’art Monduit fut, durant la seconde partie du XIXe et le début du XXe siècle, l’un des plus éminents représentants de la diversification progressive des activités des artisans et des industriels de l’époque. Essentiellement connue pour sa participation aux restaurations de monuments historiques, la fabrication d’ornements d’architecture et de statues monumentales prestigieuses, l’entreprise Monduit prit également une part active à l’amélioration des infrastructures urbaines et à la création de luminaires. Annuaires, revues techniques, presse savante et populaire aident à apprécier l’étendue des savoir-faire de cet atelier, son rôle social ainsi que la place emblématique qu’il acquit au fil des décennies sur la scène artistique nationale. L’installation de réseaux de canalisation d’eau, la fabrication d’appareils d’éclairage, témoignent, entre autre activités, de l’étendue des réalisations de l’entreprise ; cette assise industrielle lui permit de poursuivre la fabrication d’œuvres remarquables reconnues des architectes, des sculpteurs et d’un public cultivé et de porter à un degré d’excellence peu égalé sa maîtrise du métal au service de l’art.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Plan

Découverte de l’atelier Monduit.
Diversification de la production de l’entreprise : ce que révèlent les almanachs et annuaires du commerce et du bâtiment.
L’entreprise Monduit au service de la modernisation des infrastructures urbaines et du confort domestique.
L’action d’un patron éclairé de la fin du XIXe siècle
Réception de la maison Monduit dans la presse et les monographies de monuments.
Chantiers de restauration
Création de grandes statuaires commémoratives.
Création d’édifices civils urbains.
Le débat entre art et technique

Aperçu du texte

La profession d’artisan-entrepreneur dont le savoir-faire était principalement guidé par l’expérience et la transmission des gens de métier s’est sensiblement transformée dans la seconde partie du XIXe siècle ; activité longtemps ignorée des historiens de l’art, elle bénéficie désormais d’une approche plus complète. Cet intérêt confirme l’attrait des chercheurs pour l’analyse des aspects techniques innovants : maîtrise des matériaux, processus de fabrication, liens durables noués parfois entre architectes et artistes. La maison Monduit, dynastie d’artisans de plomberie et de cuivrerie d’art dans la seconde partie du XIXe siècle, illustre la diversité, la singularité et le rayonnement des réalisations de ces nouveaux entrepreneurs. (ill. 1)

Ill. 1 : Ouvriers de la Maison Monduit sur le toit du Comptoir national d’escompte à Paris

Photographie, vers 1880. Fonds Mesureur et Monduit fils.

© CNAM / SIAF / cité de l'architecture et du patrimoine / archives d'ar...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Robert Dulau, « Diffusion, réception de l’œuvre d’un artisan-entrepreneur du XIXe siècle : l’atelier Monduit », Livraisons de l'histoire de l'architecture, 29 | 2015, 9-31.

Référence électronique

Robert Dulau, « Diffusion, réception de l’œuvre d’un artisan-entrepreneur du XIXe siècle : l’atelier Monduit », Livraisons de l'histoire de l'architecture [En ligne], 29 | 2015, mis en ligne le 10 juin 2017, consulté le 29 mai 2017. URL : http://lha.revues.org/482 ; DOI : 10.4000/lha.482

Haut de page

Auteur

Robert Dulau

Robert Dulau, ancien conservateur en chef du patrimoine, a contribué au remontage et à la présentation d’une collection rare de différentes pièces d’ornements d’architecture du XIXe et du début du XXe siècle, réalisées par la maison Monduit. Collection présentée désormais au château de Pierrefonds. Responsable du département des peintures et des vitraux à la cité de l’architecture et du patrimoine au Palais de Chaillot, il participa également dans ce lieu à la reconstruction à échelle à grandeur de l’original d’un des appartements montant-traversant de Le Corbusier pour la cité radieuse de Marseille. Adresse électronique : robert.dulau@wanadoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés à l'Association LHA

Haut de page
  • Revues.org