Navigation – Plan du site

La machine optique de l’architecture : desseins et dessins de Jean-Paul Jungmann

The optical engine in architecture: Jean-Paul Jungmann's drawings and intentions
Die optische Maschine der Architektur: Planungen und Zeichnungen von Jean-Paul Jungmann
Agnès Callu
p. 69-80

Résumés

Configuré par la pensée de Mai 68 et ses rêves d’utopie, Jean-Paul Jungmann invente une architecture de papier au centre de laquelle le dessin, poétique, littéraire et fantasmagorique, recompose pratiques et formes urbaines.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2017.

Plan

L’Ivre de pierres
La colline de Chaillot

Aperçu du texte

« Il se peut que le dessin soit la plus obsédante tentation de l’esprit »
Paul Valéry

Évoquer les dessins de Jean-Paul Jungmann ouvre une rêverie esthétique, graphique et poétique enivrante, assurément, dense et attendant l’étude, plus encore. De telle sorte qu’observer la sûreté de son trait et les vagues d’une utopie datée « 70 » retient car, par-delà l’histoire d’une trajectoire individuelle, c’est bien une génération au travail, des projets in progress et une culture urbaine qui deviennent saillants et, dès lors, connaissent une inscription lourde dans le territoire de l’historien. À la hauteur d’une seule contribution, l’exercice panoramique n’est pas favorable quand il faut croiser biographie et stances de vie créatives. Pourtant, lui seul autorise l’interprétation, en épaisseur, de la place du dessin dans la construction « monumentée » d’une vie, d’une envie d’architecte. Aussi bien, une démonstration historique en trois mouvements chrono-thématiques est-elle à prévoir. D’abord...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Agnès Callu, « La machine optique de l’architecture : desseins et dessins de Jean-Paul Jungmann », Livraisons de l'histoire de l'architecture, 30 | 2015, 69-80.

Référence électronique

Agnès Callu, « La machine optique de l’architecture : desseins et dessins de Jean-Paul Jungmann », Livraisons de l'histoire de l'architecture [En ligne], 30 | 2015, mis en ligne le 18 décembre 2017, consulté le 24 avril 2017. URL : http://lha.revues.org/549 ; DOI : 10.4000/lha.549

Haut de page

Auteur

Agnès Callu

Agnès Callu, ancienne élève de l’École nationale des chartes (thèse publiée sur la Réunion des musées nationaux sous la IIIe République, Prix Lenoir) et de l’Institut national du Patrimoine (INP), est docteur en histoire contemporaine de l’IEP / Sciences Po - Paris (thèse publiée sur le philosophe nietzschéen Gaëtan Picon, Prix Chaix d’Est Ange), Habilitée à diriger des recherches à l'EPHE (dossier d'habilitation intitulé « Culture, Médias et Patrimoines : enjeux contemporains »). Elle est historienne, conservateur du Patrimoine au musée des Arts décoratifs, chargé du cabinet des dessins, chercheur permanent au CNRS (Institut d’histoire du temps présent, IHTP) et chercheur associé à Sciences Po (Centre d'Histoire de Sciences Po, CHSP), chargé de cours à l’École des chartes. Adresse électronique : acallu@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés à l'Association LHA

Haut de page
  • Revues.org