Navigation – Plan du site

Les fonds photographiques des Archives nationales, une source pour l’historien de l’architecture

Photographical funds of the French Archives nationales, a source for history of architecture
Die fotografischen Bestände der Archives Nationales, eine Quelle für die Architekturgeschichte
Sandrine Bula
p. 81-90

Résumés

Les ressources photographiques que les Archives nationales peuvent offrir dans le domaine de l'architecture sont réparties dans les fonds constitués par les administrations centrales et les organismes en charge des édifices publics. Les dossiers produits par le service des bâtiments civils et palais nationaux comportent souvent des photographies, dont les plus anciennes remontent à la seconde moitié du XIXe siècle. Un ensemble particulièrement important est formé par les photographies de l'agence d'architecture du Louvre et des Tuileries, qui documentent les travaux entrepris sous le Second Empire. Les archives des services des ministères en charge des cultes conservent, eux aussi, un ensemble significatif de photographies. Des fonds d'architectes d'origine privée (fonds Laprade, Sanson, Tournon...) représentent une source non négligeable, de même que de nombreux autres fonds (ministère de la Reconstruction, du Tourisme, dossiers du ministère de l'Industrie relatifs aux Expositions universelles...) proposent aux chercheurs un abondant matériau iconographique souvent inédit.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2018.

Plan

Les bâtiments civils et palais nationaux
Les agences publiques d’architecture
Les édifices cultuels
Les archives d’architectes : fonds d’origine privée
Urbanisme et Reconstruction, Tourisme
Expositions universelles

Aperçu du texte

La photographie entretient avec l’architecture d'étroites relations : le monument constitua l’objet idéal d’une technique exigeant à ses débuts forte luminosité et long temps de pose. Elle est devenue très tôt l’auxiliaire de l’architecte, utilisée pour documenter un chantier de construction ou de restauration, reproduire des plans (« bleus », tirages sur papier albuminé…), tandis que la pratique du photomontage permet de rendre visible et de contextualiser un projet. Les photographies sont exécutées par l’architecte, des praticiens ou studios spécialisés, des entreprises trouvant là un moyen de promouvoir leur savoir-faire. Elles accompagnent un rapport, illustrent un article destiné aux professionnels ou au grand public.

On trouvera aux Archives nationales des photographies correspondant à ces typologies et usages, dans les fonds des services chargés de l’entretien du patrimoine immobilier de l’État ou de la mise en œuvre de sa politique en matière d’architecture et d’urbanisme, co...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandrine Bula, « Les fonds photographiques des Archives nationales, une source pour l’historien de l’architecture », Livraisons de l'histoire de l'architecture, 31 | 2016, 81-90.

Référence électronique

Sandrine Bula, « Les fonds photographiques des Archives nationales, une source pour l’historien de l’architecture », Livraisons de l'histoire de l'architecture [En ligne], 31 | 2016, mis en ligne le 14 juillet 2018, consulté le 27 mars 2017. URL : http://lha.revues.org/597 ; DOI : 10.4000/lha.597

Haut de page

Auteur

Sandrine Bula

Sandrine Bula est conservateur du patrimoine, responsable de la Mission photographie des Archives nationales. Adresse électronique : sandrine.bula@culture.gouv.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés à l'Association LHA

Haut de page
  • Revues.org