Skip to navigation – Site map

Photographier la construction moderne : l’image des structures métalliques au XIXe siècle, entre esthétique et document professionnel

Taking photos of modern architecture: a picture of metallic constructions during the 19th century, between esthetic and professional document
Die moderne Konstruktion fotografieren: das Bild der Metallstruktur im 19. Jahrhundert zwischen Ästhetik und Dokumentation
Morgane Hamon
p. 103-112

Abstracts

Numerous stakes bring metallic construction and photography closer: a tacit partnership between them is established during the second half of the N ineteenth Century. The commission has its importance in photography as it gathers the use of the image in both a documentary and promotional role. However, the aesthetic stake has to be taken into account in the making of these images. The building company Daydé & Pillé, established at the end of the Nineteenth Century and specialized in the construction of metallic bridges, is particularly interesting to study regarding this stake: using photography as a mean of promotion, working with professional photographers renowned in their field, like Durandelle, Daydé & Pillé validate the importance of a type of photography which allows the structure to be documented while also being staged in an aesthetical way. Daydé & Pillé were able to establish themselves as a valuable company by promoting their constructions through photography. The images produced for them by Durandelle illustrate perfectly the links between the technical innovation one can find in a bridge and the aesthetical innovation allowed by the photography, in the well-defined frame of the industrial commission that Daydé & Pillé embodied at the time.

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on July 2018.

Outline

Daydé et Pillé : une entreprise en rapport avec la pratique photographique
La photographie comme support documentaire et esthétique : les clichés de Durandelle dans le fonds Daydé et Pillé

First lines

Aspect majeur de la photographie française du XIXe siècle, la photographie d’architecture est un genre assez complexe à appréhender puisque, « pour apprécier ce domaine, il faut au préalable porter un intérêt à l’objet lui-même représenté ». La photographie émerge au tout début des années 1840. À la même époque, grâce au développement intense du chemin de fer demandeur de nouvelles structures, la construction en fer commence à s’imposer dans le paysage français et dans la production industrielle. « Le XIXe siècle a connu […] la nécessité de construire des édifices dont le programme était si nouveau qu’on n’avait pas pour eux de prototype de référence. » Or, dans le même temps, la photographie permet de « donner une représentation aussi exacte que possible d’une réalité sociale, industrielle et économique en pleine mutation et [de] fournir au marché une technique de représentation en adéquation avec ces bouleversements ».

De nombreux enjeux rapprochent alors la construction métallique...

Top of page

References

Bibliographical reference

Morgane Hamon, « Photographier la construction moderne : l’image des structures métalliques au XIXe siècle, entre esthétique et document professionnel », Livraisons de l'histoire de l'architecture, 31 | 2016, 103-112.

Electronic reference

Morgane Hamon, « Photographier la construction moderne : l’image des structures métalliques au XIXe siècle, entre esthétique et document professionnel », Livraisons de l'histoire de l'architecture [Online], 31 | 2016, Online since 14 July 2018, connection on 19 November 2017. URL : http://lha.revues.org/599 ; DOI : 10.4000/lha.599

Top of page

About the author

Morgane Hamon

Née en 1993 Morgane Hamon réalise sa première année de master recherche à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, avec un mémoire portant sur l’entreprise de construction Daydé et Pillé et son rapport à la photographie, sous la direction de Jean-Philippe Garric. Après deux stages en conservation photographique, au Musée d’Orsay et au Musée Carnavalet, elle poursuit actuellement sa formation à l’Institute of Fine Arts de New York. Adresse électronique : morganehamon@hotmail.co.uk

Top of page

Copyright

Tous droits réservés à l'Association LHA

Top of page
  • Revues.org