Navegación – Mapa del sitio

La photographie comme source pour une étude de l’architecture du Sacré-Cœur et de l’urbanisme de la butte Montmartre

Photos as historical sources for studying Sacré-Cœur’s architecture and butte of Montmartre’s urbanism
Die Fotografie als Quelle einer architekturgeschichtlichen Studie von Sacré-Cœur und der Stadtplanung auf dem Montmartre-Hügel
Jacques Benoist
p. 113-125

Resúmenes

Le rôle de la photographie comme source historique est souligné dans quatre exemples liés à l’histoire de la butte Montmartre et du Sacré-Cœur de Paris par le biais des travaux de l’auteur. Quelle est la place du photomontage signé « G. C. A. » présentant l’exécution des généraux le 18 mars 1871 ? Quelle est l’autorité des photographies qui reproduisent une image et une réalité non critiquées ? Comment voir les limites d’un reportage photographique qui paraît, de prime abord, être exhaustif ? Enfin, qu’arrive-t-il quand ce n’est plus l’image qui est construite sur la réalité, mais la réalité qui est construite sur l’image ?

Inicio de página

Extracto

Este documento será publicado en línea con texto integral en julio 2018.

Plano

« Photographies d’histoire »
Un cœur peut en cacher un autre !
Les qualités et les limites d’un reportage photographique
Palissade ou grille ?

Deux mille photographies environ concernant le Sacré-Cœur et la butte Montmartre existent dans le fonds d’archives du diocèse de Paris et dans d’autres, conservés dans les institutions en rapport avec ces deux lieux historiques. En tout, on compte une vingtaine de collections. Je les ai répertoriées tout au long de mes travaux de recherches dont je rends compte en partie à travers cet article. Je ne ferai que mentionner les archives photographiques sans chercher ni à les traiter ni à les énumérer : cela pourrait certainement faire l’objet d’une autre étude.

En particulier, j’ignore le reportage exécuté par Édouard Durandelle et Albert Chevojon, respectivement photographe et opérateur-tireur, durant une trentaine d’années sur le chantier de l’église dite du Vœu national au Sacré-Cœur de Jésus, un chantier qui, précisons-le, fut effectué à la demande d’un comité de construction présidé par les archevêques de Paris de 1872 à 1963. Je l’ai déjà étudié dans mes précédentes publications. C...

Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia en papel

Jacques Benoist, « La photographie comme source pour une étude de l’architecture du Sacré-Cœur et de l’urbanisme de la butte Montmartre », Livraisons de l'histoire de l'architecture, 31 | 2016, 113-125.

Referencia electrónica

Jacques Benoist, « La photographie comme source pour une étude de l’architecture du Sacré-Cœur et de l’urbanisme de la butte Montmartre », Livraisons de l'histoire de l'architecture [En línea], 31 | 2016, Puesto en línea el 14 julio 2018, consultado el 21 septiembre 2017. URL : http://lha.revues.org/605 ; DOI : 10.4000/lha.605

Inicio de página

Autor

Jacques Benoist

Jacques Benoist, né en 1946, est ecclésiastique, maître en théologie de l’Institut catholique de Paris, docteur en histoire des religions de l’université Paris IV-Sorbonne et élève diplômé de l’École pratique des hautes études, section des sciences historiques et philologiques. Il a publié Le Sacré-Cœur de Montmartre, t. I, La Spiritualité, l’art et la politique : 1870-1923 ; t. II, La Contestation : 1870-1990 ; t. III, Le Féminisme, l’urbanisme et le tourisme : 1870-1960, Paris, éd. de l’Atelier, 1992 et 2000, 1776 p. Il a également collaboré à la direction de l’ouvrage collectif, Un Vœu national au Sacré-Cœur de Jésus, Paris, Délégation à l’action artistique de la Ville de Paris, 1995, 262 p. Adresse électronique : jacques@benoist.net

Inicio de página

Derechos de autor

Tous droits réservés à l'Association LHA

Inicio de página
  • Revues.org